Mur d'Hadrien : carte muette

Mur d'Hadrien : carte muette


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Mur d'Hadrien : carte muette

Carte montrant le tracé du mur d'Hadrien et l'emplacement des forts du mur et d'autres forts proches de la ligne du mur. La ligne tracée est en fait celle empruntée par le sentier de grande randonnée moderne, qui suit fidèlement le mur sur la plus grande partie de sa longueur. La seule exception significative se trouve à l'extrémité est du mur, où le mur lui-même est maintenant perdu sous l'actuel Newcastle on Tyne, et le sentier suit donc la Tyne.

Non.Nom moderneNom romain
1Bowness-sur-SolwayMaia
2DrumbourgConcavata
3Burgh par SandsAballava
4StanwixUxelodunum ou Petrianis
5ChâteauxCamboglanna
6BirdoswaldBanane
7CarvoranMagnis
8GreatchestersAesica
9Vindolanda
10MaisonsVercovicium
11CarrawburgBrocolitie
12ChesterCilurne
13HaltonchesterOnnum
14RudchesterVindobala
15BenwellCondercum
16NewcastlePons Aelius
17WallsendSegedunum


Chemin du mur d'Hadrien

Chemin du mur d'Hadrien est un sentier de longue distance dans le nord de l'Angleterre, qui est devenu le 15e sentier national en 2003. Il s'étend sur 135 km, de Wallsend sur la côte est de l'Angleterre à Bowness-on-Solway sur la côte ouest. [1] Sur la plus grande partie de sa longueur, il est proche des vestiges du mur d'Hadrien, le mur défensif construit par les Romains à la frontière nord de leur empire. Ceci est maintenant reconnu comme faisant partie du site du patrimoine mondial "Frontières de l'Empire romain".


Politique de cookies

(le « Site Web »), est exploité par HERITAGEDAILY

Que sont les cookies ?

Les cookies sont de petits fichiers texte stockés dans le navigateur Web qui permettent à HERITAGEDAILY ou à un tiers de vous reconnaître. Les cookies peuvent être utilisés pour collecter, stocker et partager des informations sur vos activités sur des sites Web, y compris sur le site Web HERITAGEDAILY et le site Web de la marque filiale.

Les cookies peuvent être utilisés aux fins suivantes :

– Pour activer certaines fonctions

– Pour stocker vos préférences

– Pour activer la diffusion d’annonces et la publicité comportementale

HERITAGEDAILY utilise à la fois des cookies de session et des cookies persistants.

Un cookie de session est utilisé pour identifier une visite particulière sur notre site Web. Ces cookies expirent après une courte période ou lorsque vous fermez votre navigateur Web après avoir utilisé notre site Web. Nous utilisons ces cookies pour vous identifier lors d'une seule session de navigation.

Un cookie persistant restera sur vos appareils pendant une période de temps définie spécifiée dans le cookie. Nous utilisons ces cookies lorsque nous avons besoin de vous identifier sur une plus longue période de temps. Par exemple, nous utiliserions un cookie persistant à des fins de remarketing sur les plateformes de médias sociaux telles que la publicité Facebook ou la publicité display Google.

Comment les tiers utilisent-ils les cookies sur le site HERITAGEDAILY ?

Les sociétés tierces telles que les sociétés d'analyse et les réseaux publicitaires utilisent généralement des cookies pour collecter des informations sur les utilisateurs de manière anonyme. Ils peuvent utiliser ces informations pour créer un profil de vos activités sur le site Web HERITAGEDAILY et d'autres sites Web que vous avez visités.

Si vous n'aimez pas l'idée des cookies ou de certains types de cookies, vous pouvez modifier les paramètres de votre navigateur pour supprimer les cookies déjà définis et ne pas accepter de nouveaux cookies. Pour en savoir plus sur la façon de procéder, visitez les pages d'aide du navigateur de votre choix.

Veuillez noter que si vous supprimez les cookies ou ne les acceptez pas, votre expérience utilisateur peut manquer de nombreuses fonctionnalités que nous proposons, vous ne pourrez peut-être pas stocker vos préférences et certaines de nos pages pourraient ne pas s'afficher correctement.


+ Tout ça

Accès n'importe où

Connectez-vous et voyez vos progrès sur notre application mobile iPhone et Android.

En équipe ou en solo

Rassemblez un groupe d'amis ou de collègues de travail et partagez la charge, ou relevez le défi par vous-même.

Choisissez votre propre calendrier

Choisissez votre date de début et choisissez le nombre de semaines que vous souhaitez définir comme objectif pour relever le défi en fonction de votre type d'exercice, de votre niveau de forme physique et du nombre d'autres personnes dans votre équipe (le cas échéant).

Plusieurs types d'exercices

Toute activité basée sur la distance peut compter pour atteindre la ligne d'arrivée. Faites la roue si c'est votre truc.


Le mur d'Hadrien d'AC Valhalla est un délice pour les passionnés d'histoire et un outil utile pour les étudiants

Les jeux Assassin’s Creed n'ont jamais prétendu être autre chose que de la fiction historique alternative théâtrale, mais au fil des ans, Ubisoft a certainement investi beaucoup d'efforts pour recréer avec précision l'esthétique de diverses périodes historiques.

Des magnifiques détails des bâtiments de la Renaissance italienne aux rues pavées et ternes du Londres victorien, se promener dans de nombreux Assassin’s Creed’s de nombreux décors différents donne souvent l'impression que l'histoire prend vie.

Cela a, bien sûr, été un aspect clé du développement de la série depuis sa création. L'idée de remodeler numériquement les villes anciennes en tant qu'espace 3D interactif était nouvelle et passionnante au début des années 2010. Et malgré l'évolution de la série vers des histoires toujours plus fantastiques au fil des ans, cette attention aux détails d'un point de vue architectural n'a pas vraiment changé.

En fait, cela s'est en fait manifesté en quelque chose d'éducatif en 2017 avec la sortie du mode Discovery Tour d'Odyssey. C'était la première fois que la série pensait transformer le bac à sable du jeu en une plate-forme scolaire, ce qui, avec le recul, semble être un moyen évident et efficace d'aider à éclairer l'histoire pour les étudiants.

Après tout, si vous supprimez tous les éléments fantastiques des bacs à sable comme Assassin's Creed Origins', il vous reste essentiellement une énorme vitrine de la vie dans l'Egypte ancienne, le tout à un niveau d'interactivité et un degré de fidélité visuelle aussi loin et dépasse la plupart des documentaires éducatifs que de nombreux élèves sont présentés à l'école aujourd'hui.

Bon sang, je me souviens avoir regardé Troy dans le cadre de mon cours d'anciens classiques au lycée ! Avec le recul, je pense que même le théâtre dramatique amateur local aurait fourni un meilleur aperçu de la vie au XIIe siècle avant JC que Brad Pitt et Orlando Bloom.

Heureusement, alors, Assassin’s Creed Discovery Tour a été un grand succès et a depuis fait son retour dans Odyssey et, bientôt, Valhalla. Ce dernier m'a particulièrement excité en tant que passionné d'histoire britannique, et il y a un endroit en particulier que je peux déjà voir a un énorme potentiel en tant qu'outil éducatif.

Source : Where2Walk

Le mur d'Hadrien est un monument britannique emblématique qui existe depuis plus de 1 500 ans et qui existe encore aujourd'hui dans un état remarquablement bon, s'étendant sur près de 75 miles à travers la ceinture nord centrale de l'Angleterre.

C'était le projet de l'empereur romain Hadrien en 122 après J.

J'ai en fait visité le mur plusieurs fois récemment, en 2018 pendant l'hiver, lorsque j'ai marché sur presque toute sa longueur de Carlisle à Newcastle.

Il convient de noter en particulier un fort romain à mi-chemin de la promenade appelé Housesteads. Il se trouve au sommet d'une vaste étendue de collines dans une position dominante qui regarde au nord vers l'Écosse. En tant que point d'intérêt pour un randonneur comme moi, c'est un spectacle spectaculaire. Pour les Romains du IIe siècle, cela aurait été comme le bord de la terre.

Ce sentiment même fait partie de ce qui rend le mur d'Hadrien si impressionnant. Les soldats romains postés pour regarder le froid de la Grande-Bretagne au nord auraient été un groupe robuste, mais les vents mordants n'auraient été qu'une distraction temporaire du peur de piller les Pictes. C'était vraiment le dernier avant-poste du monde "civilisé" avec l'inconnu de ce qui se trouvait au-delà d'une perspective intimidante.

C'est pourquoi la protection offerte par l'énorme fort de Housesteads était si vitale, et pourquoi il était peuplé non seulement d'un millier de soldats ou plus, mais aussi d'une communauté de fermiers et d'autres paysans qui contribuaient à son bon fonctionnement.

Source : HadriansWall.org.uk

Mais aujourd'hui, vous ne comprenez pas vraiment l'échelle de Houseteads. Il y a des fondations qui peuvent être vues, qui vous donnent certainement une idée de sa conception, mais ce n'est que lorsque vous visitez le musée voisin et regardez des modèles et des rendus d'artistes que vous avez soudainement une idée de l'étendue des Houseteads et Le mur d'Hadrien l'était vraiment.

Entrez Assassin's Creed Valhalla, qui présente une énorme section du mur d'Hadrien tout en haut de sa carte, y compris le fort Housesteads susmentionné. C'est une zone de la carte qui n'attire pas trop l'attention pendant le scénario de Valhalla en dehors d'un siège de fort pendant l'arc de quête Eurvicscire.

Mais je préfère en fait cela à toute tentative de le transformer en une sorte de cadre complexe de l'intrigue. J'aime que le mur d'Hadrien existe dans le monde de Valhalla presque comme il le fait aujourd'hui - une ruine délabrée gravée dans le paysage, lentement absorbée par la nature et détruite par les gens qui vivent à proximité.

Pour les habitants de l'Angleterre du IXe siècle, c'est une relique du passé qui a sûrement inspiré une grande partie de la même merveille que pour nous aujourd'hui.

Peut-être plus, en fait, étant donné le peu d'informations sur l'Empire romain à l'époque, même en dépit de la présence massive qu'il avait exercée seulement quatre cents ans auparavant.

Bien sûr, le principal point à retenir est que, contrairement à aujourd'hui, le mur d'Hadrien au IXe siècle était une importante structure artificielle, avec des postes de garde imposants et des forts parsemés le long de ses kilomètres de mur, qui lui-même mesurait plus de 15 pieds de haut où il faisait à peine six aujourd'hui.

Pendant des années, les étudiants et les historiens se sont demandé quel spectacle extraordinaire cela avait dû être, mais grâce à Assassin's Creed Valhalla, nous sommes en mesure d'avoir une bien meilleure idée de son design imposant. Non seulement cela, mais vous pouvez également vous promener entre les différentes casernes, couchettes et latrines qui ont été modélisées dans les moindres détails.

Comme vous pouvez le voir dans l'image ci-dessus, toute la zone est représentée de manière plutôt romantique, recouverte de neige, ce qui est un peu dommage dans le cas de Housesteads, car cela signifie que nous ne pouvons pas explorer la zone dans son intégralité.

Pourtant, il fonctionne brillamment comme point de référence pour apprécier son échelle et sa fonction. Et comme point de réflexion, il offre également aux étudiants la possibilité d'apprécier depuis combien de temps le mur d'Hadrien est debout, depuis combien de temps la structure a existé en tant que partie du paysage sous une forme ou une autre.

En effet, à travers l'ère viking, la Grande-Bretagne médiévale, la guerre civile et les deux guerres mondiales, et tout le reste, le mur d'Hadrien a tout vu et est resté ferme.


Des 16 sentiers nationaux qui sillonnent l'Angleterre et le Pays de Galles, le sentier du mur d'Hadrien est probablement le plus facile. C'est très accessible, pas trop fatiguant et il y a des villages et des villes à des distances régulières.

En plus de s'assurer que vous êtes en bonne forme physique, de réserver à l'avance un hébergement ou des emplacements de camping et de préparer occasionnellement de la nourriture et de l'eau pour une journée, la randonnée sur le mur d'Hadrien nécessite une préparation minimale. Il convient à la plupart des personnes qui mènent une vie active.

Cependant, il est toujours bon de le lire avant de partir pour une promenade d'une semaine dans l'une des régions les plus reculées d'Angleterre. Dans cet article, vous trouverez tout ce que vous devez savoir sur la randonnée du mur d'Hadrien.

Marcher sur le sentier du mur d'Hadrien, Angleterre

Le sentier du mur d'Hadrien traverse tout le nord de l'Angleterre. De la mer du Nord à la mer d'Irlande, vous traverserez une grande ville, des terres agricoles vallonnées sans fin, des affleurements accidentés et des tourbières brumeuses. Le sentier mesure 84 milles de long et est essentiellement parallèle au mur d'Hadrien, un UNESCO Site du patrimoine mondial.

Histoire du mur d'Hadrien

La construction du mur d'Hadrien a débuté en 122 après JC, comme son nom l'indique sur ordre de l'empereur romain Hadrien. C'était effectivement la frontière la plus septentrionale de l'Empire romain, allant de la rivière Tyne dans l'actuel Newcastle au Solway Firth sur la côte de la mer d'Irlande. Il séparait la province romaine de Britannia des Pictes et d'autres tribus britanniques antiques du nord.

D'abord et avant tout une structure défensive, le mur d'Hadrien comprenait aussi probablement des postes de contrôle douanier et d'immigration, qui auraient été parmi les premiers du genre au monde.

Ces points de contrôle se trouvaient au niveau de soi-disant « milecastles », construits à un mile romain les uns des autres. En plus des nombreux châteaux mile, il y avait aussi des forts plus forts à environ cinq miles romains l'un de l'autre.

Il reste encore plusieurs vestiges de forts et de villes romains le long du mur, tandis qu'une partie importante du mur lui-même a également été merveilleusement bien conservée. Le sentier du mur d'Hadrien suit le mur, parfois même le traverse, et emmène les randonneurs le long d'une partie importante de l'histoire romaine au Royaume-Uni.

En fait, avec sa longueur de 73 miles, le mur d'Hadrien est le plus grand site archéologique romain au monde. C'est une icône culturelle en Grande-Bretagne et l'une des plus grandes destinations touristiques anciennes du pays. Le sentier du mur d'Hadrien mesure 84 miles de long.

L'itinéraire pédestre – Itinéraire suggéré

Ces 84 miles font du sentier du mur d'Hadrien une option fantastique pour une randonnée d'une semaine. Bien que les randonneurs chevronnés puissent le terminer en cinq ou même quatre jours, je vous recommande de prendre votre temps et d'y consacrer six jours. Il y a beaucoup de curiosités à voir le long du chemin. Vous ne voulez vraiment pas précipiter cette randonnée de classe mondiale.

L'itinéraire typique de 6 jours du mur d'Hadrien, que j'ai également fait, se présente comme suit. Les six jours constituent de superbes randonnées d'une journée, certaines plus belles que d'autres, mais toutes sans aucun doute intéressantes. C'est le planificateur d'itinéraire de marche du mur d'Hadrien que je recommande le plus.

Jour 1 : Wallsend – Heddon-on-the-Wall (13 miles)

Il n'y a pas de meilleur endroit pour commencer le sentier du mur d'Hadrien que le fort romain de Segedunum à Wallsend. C'est l'extrémité orientale du mur d'Hadrien, qui abrite l'un des forts romains les mieux conservés de tout le mur.

De là, vous traverserez le cœur de Newcastle-upon-Tyne et ses quais animés et ses ponts photogéniques. En quittant Newcastle, vous traverserez des banlieues, qui finiront par laisser place à des champs et des terres agricoles.

Jour 2 : Heddon-on-the-Wall – Chollerford (15 miles)

Le deuxième jour, vous continuerez à marcher à travers les terres agricoles la majeure partie de la journée. Bien qu'il y ait peu de sites impressionnants en cours de route, n'oubliez pas que vous êtes maintenant dans un pays du patrimoine mondial. Le mur n'est peut-être pas visible, mais vous remarquerez quand même sa présence si vous faites attention.

En marchant le long de la route militaire, vous devriez remarquer un fossé distinct du côté nord du sentier, il s'appelle le Vallum. De temps en temps, il y aura aussi une crête plus petite au sud. Au milieu se trouve le mur d'Hadrien. Regardez autour de vous et vous apercevrez peut-être une pierre romaine ici et là, une indication que vous vous rapprochez des bonnes choses.

Jour 3 : Chollerford – Steel Rigg (12,5 milles)

Juste à l'ouest de Chollerford, vous entrerez vraiment dans le pays du mur d'Hadrien et vous le verrez immédiatement. À quelques minutes de la ville se trouve le fort romain de Chesters, un site archéologique majeur en Grande-Bretagne. Le paysage, lui aussi, changera radicalement maintenant que vous entrez dans le parc national de Northumberland, des terres agricoles paisibles aux collines et aux landes escarpées.

Au "Wall-mile" 35, vous rencontrerez l'une des vues classiques sur le sentier du mur d'Hadrien, un lacet pittoresque. La topographie commence à poser plus de défis maintenant, mais le paysage est à son meilleur.

Parmi les autres points forts avant votre arrivée à Steel Rigg, citons le fort romain de Housesteads et Sycamore Gap, qui a été présenté dans «Robin Hood: Prince of Thieves». L'arbre de cette mini-vallée est l'un des plus photographiés du Royaume-Uni.

Passez la nuit au Twice Brewed Inn, un pub animé avec des chambres et mon hébergement préféré sur tout le sentier.

Jour 4 : Steel Rigg – Walton (14,5 miles)

Les vues épiques se poursuivent le quatrième jour, lorsque vous atteindrez le point culminant du mur d'Hadrien, Windshields Crags, à 1131 pieds au-dessus du niveau de la mer. Vous serez à peu près à mi-chemin à ce stade et la vue s'étend jusqu'au sud de l'Écosse et même au point final du sentier, Bowness-on-Solway.

Profitez du paysage accidenté - vous commencerez à descendre rapidement à partir de maintenant. La dernière partie du mur d'Hadrien restant (en allant vers l'ouest) se trouve à Hare Hill. Un super endroit pour faire une pause.

Jour 5 : Walton – Carlisle (12 milles)

En laissant Walton derrière vous, vous verrez à nouveau le paysage changer. Vous vous dirigerez clairement vers la mer, et non loin de celle-ci. Le mur d'Hadrien lui-même disparaît également, mais il y a encore des preuves de sa présence dans les fossés et les pierres occasionnelles. C'est toujours patrimoine mondial ! La pente du sentier se stabilise, la partie la plus "difficile" de la randonnée est terminée.

Jour 6 : Carlisle – Bowness-on-Solway (17 milles)

Bien que ce soit la randonnée d'une journée la plus longue de tout le sentier du mur d'Hadrien, c'est aussi la plus facile. Il n'y a pratiquement pas de dénivelé ce dernier jour. En marchant de Carlisle à la côte de la mer d'Irlande, vous serez accueilli par les brises marines, la vue sur l'Écosse et la tranquillité générale. À mon avis, c'est l'endroit idéal pour terminer une randonnée comme celle-ci.

Campings le long du mur d'Hadrien

Bien que le nombre de campings près du mur d'Hadrien se soit considérablement amélioré ces dernières années, beaucoup d'entre eux ne sont ouverts que de façon saisonnière. De plus, il existe encore des écarts assez importants entre les emplacements de camping, ce qui peut rendre la planification d'un voyage de camping / randonnée sur le sentier du mur d'Hadrien un peu difficile.

C'est tout de même possible ! Vous pouvez trouver un aperçu de tous les campings du Mur d'Hadrien sur cette carte pratique. Consultez les sites Web de chaque camping pour connaître les heures d'ouverture, les installations, les réservations, etc. Notez que le camping sauvage n'est pas autorisé le long du sentier du mur d'Hadrien.

Bien que je sois un grand fan de camping, je ne suis pas convaincu que ce soit la meilleure façon de découvrir le mur d'Hadrien. Personnellement, j'ai préféré rester dans les chambres d'hôtes et les pubs tous les soirs pendant ma randonnée. (Votre corps vous remerciera d'avoir fait de la randonnée sans plusieurs kilos en trop d'équipement de camping.) L'itinéraire du sentier du mur d'Hadrien que j'ai décrit ci-dessus comprend toutes les villes où vous trouverez d'excellentes options d'hébergement authentiques.

Points d'intérêt le long de la route

La star évidente du spectacle est le mur d'Hadrien lui-même. Cependant, il existe également de nombreuses autres attractions sur le sentier du mur d'Hadrien, dont beaucoup sont des sites archéologiques romains. Il y a aussi des paysages magnifiques tout au long du sentier, en particulier dans la partie médiane.

    – cœur historique de Newcastle, abritant le donjon normand, la maison Bessie Surtees et plusieurs ponts emblématiques.
    – situé à Wallsend, c'est le fort romain le plus complètement fouillé sur le mur d'Hadrien, comprenant des blocs de caserne, des écuries, la maison du commandant et un bain public reconstruit.
    – l'un des forts de cavalerie romains les mieux conservés de Grande-Bretagne, ce fort près de Chollerford expose de nombreux artefacts romains au Clayton Museum.
    – l'un des sites archéologiques les plus importants de Grande-Bretagne, comprenant au moins 8 forts romains successifs et célèbre pour les tablettes de Vindolanda, qui décrivent en détail la vie quotidienne à la frontière. Abritant également le musée de l'armée romaine de premier ordre.
    – situé dans la plus longue section intacte du mur d'Hadrien, il s'agit d'un fort superbement préservé, qui comprend des murs, des tours de guet et la porte la mieux conservée du mur d'Hadrien.
    - bénéficiant d'un emplacement dominant au sommet d'une crête, Housesteads est une autre collection étonnante de ruines romaines survivantes. Il offre un aperçu fascinant de la vie sur le mur, ainsi qu'une vue imprenable sur les «terres barbares» au nord.
    – musée d'histoire et d'art consacré à l'occupation romaine du nord de l'Angleterre.

FAQ sur la marche du mur d'Hadrien

Où est le mur d'Hadrien ?

Le mur d'Hadrien s'étend de Wallsend, près de Newcastle-upon-Tyne, à Bowness-on-Solway sur la côte de la mer d'Irlande. Il traverse les champs, les terres agricoles et les tourbières du Northumberland et de la Cumbria dans le nord de l'Angleterre, traversant tout le pays d'un océan à l'autre à son point le plus étroit.

Quelle est la longueur du sentier du mur d'Hadrien ?

Le sentier du mur d'Hadrien est parallèle au mur d'Hadrien et mesure 84 miles de long.

Combien de temps marcher le mur d'Hadrien ?

Les randonneurs forts peuvent être en mesure de terminer cette incroyable randonnée longue distance en 4 ou 5 jours, mais cela signifie certainement précipiter les choses. Le moment optimal pour un trek du mur d'Hadrien est de 6 jours, ce qui permet de belles et détendues randonnées d'une journée entre 20 et 27 km par jour. Cela vous donne suffisamment de temps pour visiter tous les principaux sites et musées romains en cours de route, ainsi que pour explorer les villes animées de Newcastle et Carlisle.

Quel est le point le plus élevé du mur d'Hadrien ?

Le point culminant du mur d'Hadrien est à 1 131 pieds (345 mètres) au-dessus du niveau de la mer.

Quelles sont les options d'hébergement du mur d'Hadrien ?

Vous trouverez de nombreux hébergements tout le long du mur d'Hadrien, des chambres d'hôtes aux auberges, hôtels et campings. Notez, cependant, que parfois l'hébergement n'est pas immédiatement sur le sentier et nécessite une courte distance aller-retour.

Il peut également être bon de savoir que de nombreux hébergeurs, en particulier ceux qui ne sont pas à proximité du sentier, proposent un service de prise en charge et de retour. Consultez les sites Web individuels pour plus d'informations.

La randonnée sur le sentier du mur d'Hadrien est une activité très populaire et les hébergements à proximité du sentier ont tendance à se remplir rapidement de la fin du printemps au début de l'automne. Par conséquent, assurez-vous de réserver bien à l'avance. Cette carte fournit un superbe aperçu de tous les hôtels, chambres d'hôtes, auberges, campings, pubs, restaurants et points d'intérêt le long du mur d'Hadrien.

Par où commencer la randonnée du mur d'Hadrien ?

Bien que vous puissiez parcourir le mur d'Hadrien dans les deux sens, je recommande personnellement la randonnée d'est en ouest. Cela signifie commencer près de Newcastle, qui est super accessible, et se terminer au paisible Solway Firth - je ne pouvais pas et ne peux pas imaginer un meilleur endroit pour contempler votre randonnée.

Si le temps est un problème, il peut être plus pratique de terminer votre promenade à Newcastle. C'est là que se trouve le principal aéroport de la région. Alternativement, vous pouvez prendre un train de Carlisle à Liverpool et revenir de là.

Comment puis-je accéder au sentier?

Comme mentionné ci-dessus, Newcastle possède le seul aéroport international de la région, avec des vols depuis et vers d'autres villes britanniques et le continent européen. De plus, Newcastle et Carlisle abritent les principales gares ferroviaires et les gares routières National Express, avec des liaisons vers des endroits dans toute la Grande-Bretagne.

Pour le transport le long du sentier du mur d'Hadrien, rien ne se compare au bus saisonnier AD122 du comté du mur d'Hadrien. Cette ligne de bus très pratique relie Hexham et Haltwhistle et s'arrête à divers points le long du sentier. Il fonctionne du Vendredi saint au 1 er octobre. Il y a des bus toutes les heures pendant la majeure partie de la journée.

Pour un aperçu clair et précieux de toutes les lignes de bus et de train le long du mur d'Hadrien, consultez cette page Web du pays du mur d'Hadrien.

Quel est le meilleur moment pour parcourir le sentier du mur d'Hadrien ?

Le site Web National Trails recommande de parcourir le sentier du mur d'Hadrien entre mai et octobre pour deux raisons. Premièrement, c'est la période la plus sèche de l'année, ce qui rend la marche plus confortable et limite l'érosion du sol et de l'archéologie en dessous. Deuxièmement, c'est la saison occupée, c'est à ce moment que les logements sont ouverts et que les services d'autobus fonctionnent.

Cela étant dit, vous voudrez peut-être éviter de faire cette randonnée pendant les vacances scolaires d'été, qui s'étendent de juillet à début septembre. J'ai parcouru le sentier du mur d'Hadrien à la fin du mois de septembre et même si j'ai connu une partie de cette fameuse pluie anglaise, il y avait aussi des jours magnifiquement clairs avec des vues sensationnelles. De plus, il n'y avait que quelques autres randonneurs sur le sentier et j'avais beaucoup de choix d'hébergement.

Par conséquent, je suggère de planifier votre randonnée au mur d'Hadrien en septembre. Juin, à l'autre bout de l'été, serait également une bonne alternative.

Quelle est la difficulté de la randonnée sur le sentier du mur d'Hadrien ?

Même s'il s'agit de six jours de randonnée à travers le nord de l'Angleterre et ses crêtes balayées par le vent, ses landes désolées et ses terres agricoles isolées, le sentier du mur d'Hadrien n'est en fait pas si difficile. Toute personne ayant un niveau de forme physique raisonnable devrait pouvoir le terminer sans aucun problème.

Cela ne veut pas dire que c'est une promenade dans le parc, cependant. En particulier, la section du milieu - les jours 3 et 4 - comporte de nombreux lacets, des paysages accidentés et des montées et descentes courtes mais raides. En termes de surface de piste, à l'exception du tronçon asphalté à travers Newcastle, il s'agit principalement d'herbe et de gravier.

Si vous consacrez six jours à cette randonnée, vous ne ferez pas plus de 17 milles par jour (et c'est le dernier jour, le plus facile et le plus « plat »). En moyenne, vous devriez vous attendre à marcher environ cinq à six heures par jour sur ce sentier de longue distance.

À quoi ressemble la signalisation sur le chemin du mur d'Hadrien ?

Il s'agit d'un sentier national désigné et, en tant que tel, la signalisation est superbe. À des distances régulières et à chaque intersection ou carrefour, vous verrez le symbole emblématique du gland. Vous le verrez sur les panneaux, les portes et les montants. D'autres panneaux de signalisation plus détaillés peuvent également inclure la ou les prochaines destinations et la ou les distances.

Suis-je autorisé à emmener mon chien ?

Bien que vous soyez légalement autorisé à amener des chiens sur les terres à emprise publique en Grande-Bretagne, le sentier du mur d'Hadrien n'est pas un sentier particulièrement adapté aux chiens. Il y a de nombreux montants sur le chemin, ce qui peut vous obliger à soulever votre chien.

Quelle est la meilleure partie du trek ?

La beauté du sentier du mur d'Hadrien réside dans sa variété. Vous marcherez de ville en ville en village à travers certains des paysages ruraux les plus pittoresques d'Angleterre et le long de l'un de ses plus grands trésors archéologiques. Il est difficile de choisir la « meilleure partie ».

Newcastle a son architecture ancienne et ses ponts emblématiques, tandis que le Solway Firth est glorieusement calme (sauf pour le vent, peut-être). Dans l'ensemble, si je devais choisir ma section préférée, je dirais la partie médiane.

Entre Chollerford et Brampton, où se trouve la section la plus intacte du mur d'Hadrien, ainsi que les paysages naturels les plus spectaculaires. C'est, cependant, aussi la partie la plus ardue du sentier, mais les récompenses sont aussi les plus élevées !

Vous voulez savoir ce que les autres pensent du trek du mur d'Hadrien ?

Découvrez ce que vos amis randonneurs disent du sentier avant de vous lancer. Vérifiez page TripAdvisor pour avoir une très bonne idée des expériences des gens.


Mur d'Hadrien : carte muette - Histoire

Dites les mots « Test de carte » à toute personne qui a suivi le cours d'histoire d'anglais du Dr Rogers pendant sa première année à la Columbus School for Girls, et elle se souviendra probablement d'avoir dû marquer l'emplacement précis de plusieurs villes et points de repère importants sur une page blanche. bordé par un contour dessiné à la main de l'Angleterre. Après avoir soigneusement dessiné le mur d'Hadrien sur cette carte à plusieurs reprises en 1983 et 1984, j'étais ravi de voir enfin cette célèbre ligne de démarcation par moi-même.

Les Romains tentaient de conquérir la Grande-Bretagne depuis l'époque de Jules César, mais ils ont finalement réussi lorsque l'empereur Claude a envahi en 43 après JC. Les armées romaines se sont lentement dirigées vers le nord de l'Angleterre, renforçant leur autorité en construisant des fortifications et en construisant des routes pour les relier en suivant les sentiers existants qui étaient en place depuis des milliers d'années. Vers 120 après JC, l'empereur Hadrien a dirigé la construction d'un mur de pierre qui traversait trois rivières alors qu'il s'étendait sur 73 miles d'est en ouest, de Wallsend sur la rivière Tyne au Solway Firth à Bowness-on-Solway en Cumbria.

Maintenu pendant près de trois siècles d'occupation militaire romaine de la Grande-Bretagne, le mur définissait la frontière la plus septentrionale de l'Empire romain. Certains y ont vu une tentative stratégique de contrôler, de défendre et de maintenir le pouvoir, construite pour séparer les barbares britanniques des Romains civilisés. D'autres le considéraient comme un obstacle dissuasif construit par des Britanniques soumis sous le contrôle d'officiers romains. Quel que soit le point de vue, le mur d'Hadrien reste l'un des monuments antiques les mieux conservés de Grande-Bretagne. C'est tellement important que l'UNESCO l'a désigné comme site du patrimoine mondial.

Les Romains ont utilisé le paysage naturel pour rendre leur frontière défensive plus redoutable. Le mur d'Hadrien s'est frayé un chemin à travers les pentes ondulées de la vallée de la rivière Tyne, a gravi de hauts affleurements de granit, traversé des rivières et descendu des crêtes de grès jusqu'à la côte plate du Solway Firth. Une fois mesurant 15 à 20 pieds de haut et sept à dix pieds d'épaisseur, le mur a dû être une énorme entreprise à construire. Il comportait des postes de guet, des châteaux de 80 milles - de petites fortifications rectangulaires placées à des intervalles d'environ un mille romain le long du mur, capables d'abriter jusqu'à huit hommes - et des tourelles également espacées entre chaque château de mille, permettant aux soldats romains de regarder ce qui était se passe sur toute la longueur de la frontière.

Alors que certaines de ses pierres ont été accrochées pour d'autres projets de construction après la chute de l'Empire romain, les vestiges du mur d'Hadrien sont encore visibles à plusieurs endroits. Un fossé défensif creusé sur son versant nord, ses terrassements qui l'accompagnent, ses routes et ses forts peuvent encore être tracés par des rouleaux, des creux et des bosses dans le sol.

Ma première vue du mur d'Hadrien était près du fort romain de Birdoswald. Sur environ un mile à l'est, vous pouvez suivre la ligne du mur jusqu'à Piper Sike Turret. À environ trois milles à l'ouest se trouvent les sites du mur romain à Hare Hill et au Dovecote Bridge.

escargots méditerranéens appelés Clausilia dubia ont fait du stop avec des soldats romains et ne se sont jamais éteints, ils peuvent encore être repérés ici.

À Cawfields, le mur d'Hadrien a été construit sur la face escarpée du Whin Sill, un spectaculaire rocher rocheux de roche noire dure et résistante aux intempéries appelée dolérite, localement appelée whinstone.

Les carrières ont détruit le mur d'Hadrien en supprimant la face escarpée du Whin Sill et en utilisant la roche pour le revêtement des routes, mais vous pouvez toujours marcher le long d'une courte section escarpée du mur qui survit au sommet de la falaise.

Marchez sur un tronçon de cinq kilomètres du mur de Steel Rigg à Housesteads et vous verrez les vestiges bien conservés de trois châteaux.

Dans la section du mur d'Hadrien entre deux crêtes juste à l'est de Milecastle 39, vous trouverez Sycamore Gap, le site où se trouve un sycomore. Son emplacement a été rendu célèbre dans le film de 1991 Robin des Bois : Prince des voleurs.

Pour en savoir plus, voir Mur d'Hadrien : une vie, par Richard Hingley Une promenade le long du mur : un voyage le long du mur d'Hadrien, par Hunter Davies Mur d'Hadrien : histoire et guide , par Guy de la Bédoyère Voyage en Britannia : du cœur de Rome au mur d'Hadrien, 130 après JC, par Bronwen Riley Les Marches : un voyage à la frontière entre l'Angleterre et l'Écosse, par Rory Stewart Mur d'Hadrien : la vie quotidienne à la frontière romaine, par Patricia Southern et Livre du patrimoine anglais du mur d'Hadrien , par Stephen Joh nson.


Le mur d'hadrian

COTE PATRIMOINE :

Le mur d'Hadrien est un site du patrimoine mondial dans le nord de l'Angleterre. Les statistiques et la logistique sont impressionnantes. Ce vaste projet de génie civil romain a commencé il y a environ 1900 ans. Il est construit en pierre et suffisamment large pour que les centurions marchent à trois de front sur la plus grande partie de sa longueur.

Le mur coupe le nord de la Grande-Bretagne en deux juste au sud de l'actuelle frontière écossaise. Il mesure plus de 55 miles de long, de la mer d'Irlande à l'ouest de Carlisle jusqu'à l'embouchure de la rivière Tyne sur la côte est.

À intervalles réguliers le long de sa longueur se trouvent de grandes fortifications comme Vindolanda, capables d'accueillir des milliers de combattants, soutenues depuis des bases atteignant des centaines de kilomètres au sud de l'Angleterre.

Le mur est une fortification défensive remarquable, même selon les normes modernes, mais c'est aussi un témoignage physique des graves problèmes que les Romains ont rencontrés pour soumettre et défendre leur frontière nord-Britannique au cours des 300 siècles de règne. Je trouve toujours incroyable qu'il y a près de 2000 ans, une machine militaire basée sur une petite cité-État dans ce qui est maintenant l'Italie ait conquis une grande partie du monde connu, puis a marché hors de l'Italie ensoleillée, à travers la France. Après avoir traversé la Manche, ils se frayèrent un chemin sur 400 cents milles supplémentaires au nord, au cœur de la froide Écosse.

La sagesse conventionnelle (peut-être influencée par les conflits historiques entre l'Angleterre et l'Écosse) suggère que cette résistance est née au nord du mur dans ce qui est maintenant l'Écosse. Mais un deuxième scénario est possible. Des commentateurs romains contemporains nous informent qu'en 55 av.

Quelques mois après son arrivée, le puissant César se retira avec ses légions. Les commentateurs romains rapportent cela comme un retrait planifié, mais il est possible que Jules César en ait été chassé. C'est plus de cent ans plus tard, en 64 après J.-C., que les légions romaines dirigées par Brutus traversèrent à nouveau la Manche.

Cette fois, ils avaient obtenu des alliances à l'avance. Across Europe, the Romans had exploited historical rivalries between Celtic tribal peoples, offering alliances with one tribe in dispute with another, before inevitably subjugating both. Prior to this second landing, Roman emissaries had travelled 200 hundred miles north and secured an alliance with the Briganti tribe of northern England and southern Scotland.

This suggests that the Brigantes were pre-eminent among the tribes of Britain. They were based in a large territory bounded to the south by Chester and south Yorkshire and extending as far north as the Clyde-Forth estuaries. It seems a curious alliance, if you were planning to land an army in the south-east of England surely you would look for a less distant and more easily accessible ally.

The strong possibility exists that the Brigantes of northern England and southern Scotland were traditional rivals of the southern tribes. But it is also possible that the Brigantes were the dominant tribe of Britain, who mistakenly felt they could enter into an alliance with the Romans to carve up Briton.

Unhindered by counter attacks from the north, the Romans rapidly swept across southern England. The centres of Roman, "civitas", include many of our most ancient cities, London, Colchester, Bath, Winchester, Chichester, as far north as Lincoln and Chester.

If this scenario is to be entertained then the position of the Wall dividing the Brigantes tribal territory in half becomes crucial to our understanding. The most obvious modern comparison is the division of Berlin and Germany after WW2. Although formalised many centuries later, the current border between Scotland and England is certainly based on this ancient Roman division.

I will let Cornelius Tacitus a Roman senator writing in 102A.D. give us his account of the events that followed, which directly lead to the intervention of forces commanded by his father-in-law Cnaeus Julius Agricola, following the Roman conquest of southern Britain.

"Following the Roman capture of Caracatacus, (the tribal leader of the Silures in south Wales) the foremost military thinker left in Britain was Venutius, a Brigantian. Whilst he was married to Cartimandua, he enjoyed Roman protection and was a loyal ally however, after they split he attacked her and even became embroiled in hostilities against us.

At first the Brigantian leaders confined themselves to fighting each other, as Cartimandua cleverly trapped Venutius' brother and dependants. Before long, however, Cartimandua's enemies became angry at the disgrace which they perceived to be involved in being ruled by a woman, and they attacked her kingdom with a hand picked band of strong, young warriors.

We were ready for this, and made a pre-emptive strike with a force of auxiliaries which we sent in to support Cartimandua. Although these support-troops achieved little to start with, they were eventually successful. "

We cannot expect Tacitus to be impartial and must regard with some suspicion his claims of outright success. Cartimandua had to be rescued from her captors and instead of being restored to the throne of her tribal territory, she disappears from history. The Wall was built and rebuilt several times and the Roman strategists also applied their maxim "divide and rule", to their treatment of the population.

South of the Wall they cultivated friendships and developed trade to the general benefit of the population, to the north of the Wall they applied the cruel strategies of subjugation and domination. By this method, they divided the people and created territorial boundaries that have endured into the present era.

It is easy to believe these early tribal peoples are just barbarians but Tacitus gives us an idea of both their eloquence and the hostility that was felt amongst the indigenous peoples on the receiving end of Agricola's campaigns in Scotland when he reports the comments of a Caledonian Chief.

"Today the uttermost parts of Britain are laid bare, there are no other tribes to come, nothing but sea and cliffs and these more deadly Romans, whose arrogance you shun in vain by obedience and self restraint. If there enemy have wealth they have greed, if he is poor they are ambitious. East nor West has glutted them alone of all mankind they behold with the same passion of concupience waste alike and want."

This remote area of northern Britain undoubted played a major part in the making of modern Britain. There is good evidence that the Romans introduced Germanic legions to defend Hadrian's Wall, and it is their descendants that established one of the earliest Saxon kingdoms, Northumbria.

These Germanic legions were most probably the first English. When Roman authority finally collapsed after over 300 hundred years, they left a power vacuum. Many long-established and culturally distinct groups existed throughout Britain, some indigenous and some introduced by the Romans.

Romano-Britons and tribal Britons west of the Pennines, Jute's, Angles, Frisians along the eastern end of Hadrians Wall. Scots, Britons and Caledonians north of Hadrians Wall. Almost 500 hundred years of civil war ensued before the English nation emerged as the dominant power south of Hadrian's Wall, in the land that still bears their name.

Britain is a heavily populated land but if you visit any of the forts along the Wall you cannot escape the impression that in this area of Britain the events of this distant past still exceed the achievements of the modern era.

The building of the Wall would be an impressive achievement in our time, but 1800 years ago when the population of Britain was 2 million approx. It is a stunning testimony to Roman engineering, but also graphically demonstrates the problems the Romans had in subduing the population of northern Britain throughout the period of their occupation.

A propos de l'auteur:
Andrew Mercer was the webmaster of Alternative Routes - a website providing travel info on unusual and exotic destinations around the world.

Plus de photos

La plupart des photos sont disponibles pour une licence, veuillez contacter la bibliothèque d'images Britain Express.

About Hadrian's Wall
Adresse: Hadrian's Wall, Northumberland, England
Attraction Type: Roman Site
Location: The B6318 is by far the best way to access points along the wall. The road follows the course of the Wall through much of western Northumberland.
Website: Hadrian's Wall
Une carte
OS: NY797 686
Crédit photo : David Ross et Britain Express

ARTICLES POPULAIRES

Nous avons « marqué » ces informations sur les attractions pour vous aider à trouver des attractions historiques connexes et en savoir plus sur les principales périodes mentionnées.

Périodes historiques :

Trouvez d'autres attractions étiquetées avec:

ATTRACTIONS HISTORIQUES À PROXIMITÉ

Classé Patrimoine de 1 à 5 (faible à exceptionnel) sur intérêt historique


Walking Hadrian’s Wall

Hadrian’s Wall has long attracted hikers and history fans and is now the heart of an 84-mile-long (135 km) National Trail through some of Britain’s most beautiful countryside. Hadrian’s Wall stretches coast to coast across northern England, from Wallsend in the east to Bowness-on-Solway on the west coast.

Considered as the most famous of all the frontiers of the Roman empire, Hadrian’s Wall stands today as a reminder of the past glories of one of the world’s greatest powers. Hadrian’s Wall was made a World Heritage Site in 1987 and is part of the transnational Frontiers of the Roman Empire World Heritage Site (see here), inscribed in 2005 and currently consisting of Hadrian’s Wall, the German Limes and the Antonine Wall in Scotland.

In 2011 and again in 2017, I set out to explore Hadrian’s Wall, following in Hadrian’s footsteps and the Roman soldiers who once patrolled the empire’s northern frontier. Hadrian’s Wall consists not only of the visible remains of the Wall itself but also of its associated forts, milecastles, turrets and earthworks. The sites of several Roman forts lie along the route including Segedunum at Wallsend, Chesters, Housesteads, Vindolanda and Birdoswald.

My walk began near the Roman Army Museum at Carvoran. After visiting this great museum -which gives a rare insight into the daily life of a Roman soldier-, I started to walk eastwards along Hadrian’s Wall Path, all the way to Housesteads, the best-preserved Roman fort in Britain. This section covers a distance of around 9 miles (15.5 kilometres) and offers the most exciting walk of the entire Wall. It can be sometimes strenuous, but the views are magnificent, and there are several well-preserved milecastles and turrets along the way.

This article contains a selection of my best photographs, covering the Wall section from Walltown Crags to Housesteads (walking west to east).

Walltown Crags is one of the finest places to see Hadrian’s Wall, where it snakes and dives through the dramatic countryside along the crags of the Whin Sill. The Wall itself is especially well preserved here.

At one end of Walltown Crags is Walltown turret (45a), which unusually was first built as a free-standing signal tower during the early stages of the building of Hadrian’s Wall. Its location would have given long views for signalling to the Roman forts at Haltwhistle Burn (4 kilometres east) and Carvoran (1 kilometre south-west) and possibly to signal towers at Gillalees Beacon (11 kilometres north) and Pike Hill (10 kilometres west). Turrets were observation towers positioned at intervals of a Roman mile (about 1.48 kilometres) and were guarded by soldiers.

From Walltown Crags you can walk 4.5 kilometres eastwards along the Wall to Milecastle 42 at Cawfields, or 5.3 kilometres westwards to the Wall and bridge at Willowford, and from there another 1 kilometre to Birdoswald Roman Fort.

Less than a kilometre east of Walltown Crags stands Turret 44b, lying on the top of Mucklebank Crag. Mucklebank Turret 44b was excavated in 1892 and is unique in being set into the right-angle turn of the Wall. With an inner face of a maximum height of 1.9 metres, this turret is one of the smallest on Hadrian’s Wall. The latest occupation of Turret 44b is indicated by a coin of the emperor Valens (AD 364-78).

About 2.5 kilometres east of Turret 44b, the trail arrives at the western side of Great Chesters fort (Aesica). It was the ninth fort on Hadrian’s Wall, between Vercovicium (Housesteads) to the east and Magnis (Carvoran) to the west. Covering 1.35 hectares, Aesica is believed to have been added to the Wall some time after AD 128. It was the base of the Cohors VI Nerviorum and VI Raetorum respectively during the 2nd century AD and Cohors II Asturum with a detachment of Raeti Gaeseti during the 3rd century AD. Aesica later became a farming settlement.

The trail then leads to Cawfields Crags and Milecastle 42, situated on a steep south-facing slope on a well-preserved section of Hadrian’s Wall. Milecastle 42 is believed to have been built by the Legio II Augusta and covers an area of 17.8 metres by 14.4 metres. A fragment of a tombstone and a Hadrianic building inscription were found when the site was excavated. These can be viewed at Chesters Museum.

At Milecastle 42, a short distance south of the Wall, a great earthwork, known as the Vallum, can be seen.

Leaving Milecastle 42, the path descends into Caw Gap past Thorny Doors to reach the remains of Turret 41a. It is at Thorny Doors, some 500 metres from Milecastle 42 (Cawfields), that we see the highest standing sections of the curtain wall.

Turret 41a was excavated in 1912. It had a doorway on the east side of the south wall and was deliberately demolished in the Severan Period. The remains of Turret 41a were consolidated in 1972-3 and are 20 centimetres high.

The path then continues to Winshields Wall, the highest point along Hadrian’s Wall. We pass the site of Turret 40a (Winshields) which was completely destroyed during the Roman occupation and Turret 40b (Melkridge) which is badly preserved.

A nice stretch of wall now takes us to the remains of Milecastle 39 (Castle Nick), one of the best-preserved milecastles along the Wall.

A Roman tower (Peel Gap Tower) stands in the lowest part of Peel Gap, halfway between the sites of Turret 39a and Turret 39b (the longest known gap between two turrets along the entire length of the Wall). It was found when this part of Hadrian’s Wall was excavated in 1987. It appears to have been constructed shortly after the Wall had been completed as it was built abutting the Wall (rather than recessed into it like other turrets).

The path now reaches Milecastle 39 (Castle Nick). It was probably built by the Sixth Legion and was occupied continuously until the 4th century AD. Archaeologists partly excavated it in the 19th century while conservation works followed more recent excavations in the 1980s. Milecastle 39 measures 19m long by 15.5m across with stone walls standing 1.75m high. Inside, the structures visible are for the most part post-medieval and were used for agricultural purposes.

The path then has one of its steeper descents to reach Sycamore Gap. It is one of the most iconic and best Hadrian’s Wall views and a much-photographed point. The tree famously featured in the film Robin Hood, Prince of Thieve (1991).

This is a particularly enjoyable section with great views all the way back to Peel Crags and Windshield Crags.

Continuing walking east, the view ahead is dominated by Highshield Crags and Crag Lough. Crag Lough is an inland lake located at the foot of the crags.

The next section of the path crosses Hotbank Crags and Milecastle 38. Little remains of this milecastle. However, it is notable for the joint inscription bearing the names of Hadrian and his close friend Aulus Platorius Nepos, governor of Brittania at the time the Wall was built. The milecasle 38 inscription proves that Hadrian commissioned the wall that now bears his name (you should watch this video which shows the inscription and explains its importance). It is on display at the Great North Museum in Newcastle.

The path continues to Milecastle 37. It is perhaps the most visited milecastle due to its location, close to Housesteads Roman Fort. Inscriptions found here shows that the Second Legion built it.

The trail then reaches Housesteads Roman Fort (Vercovicium), the best-known fort and my favourite place on Hadrian’s Wall. See more photos of Housesteads here.

Hadrian’s wall trail is an extraordinary journey which gives you a unique insight into a fascinating era in history as well as massive respect for the soldiers who engineered and built the Wall.


River Hunters: Season 2

Beau Ouimette may be from across the Pond, but this American YouTuber is on a mission to excavate secrets from British history, using only his metal detector and his talent for swimming. He and fellow outdoorsy enthusiast Rick Edwards are the River Hunters, literally diving into the past to find relics from bygone epochs.

One episode sees them exploring the River Eden, which flows close to one of the most remarkable historical monuments in the country: Hadrian’s Wall. Once the northern boundary of the Roman Empire, the wall still draws visitors today, eager to see and touch this throwback to a legendary time. Beau and Rick hope they’ll discover anything from coins and weapons to everyday household items which belonged to the thousands of troops stationed here.

And that’s the key thing to remember about Hadrian’s Wall. Its remains may look stark, lonely and romantic today – the stuff of wistful rustic poetry – but in Roman Britain, this was a bustling, fearsome militarised zone, with fortifications and multiple barriers. Think the border between North and South Korea, only with more swords and shields.

Construction on the wall began in AD 122, several years into the reign of Emperor Hadrian. This was during the Pax Romana, or Roman Peace – a long period of stability that began with the transformation of the old Roman Republic to the Roman Empire back in 27 BC. The unrest and civil war that plagued the latter days of the Republic gave way to an era of empire building, as the Romans expanded their reach across Europe and the Middle East.

Hadrian took over the reins of power from the previous emperor, Trajan, in 117 AD. Unlike Trajan, who oversaw a vast expansion of the Roman Empire, Hadrian was more interested in consolidating and strengthening the territories. Openly gay, he is remembered almost as much for his private life as he is for his political moves. His lover, a beautiful Greek youth called Antinous, was at his side during his travels across the Empire, before perishing mysteriously while sailing with Hadrian along the Nile. To this day, historians debate whether it was an accidental drowning, a murder, or even a human sacrifice of some kind.

Art and architecture were Hadrian’s other passions. He spearheaded the building of one of the most iconic structures in world history: the Roman Pantheon. But what about that famous wall in Britain? Why was it even built?

The question isn’t as easy to answer as many might think. The most common assumption is that Hadrian’s Wall was created to keep out the defiant confederation of tribes inhabiting what would become known as Scotland. These were the Caledonians, who resisted the invading Roman forces who’d successfully conquered the southern part of Britain.

The peoples of the region would in later centuries come to be known as 'Picts', deriving from the Latin for 'painted', as in painted people. There is some historical ambiguity about exactly who the Picts where in relation to the earlier Caledonians and the various different tribes in the region. In any case, these peoples of the north managed to resist being swallowed up as part of the Roman Empire.

Although it’s certainly possible the wall was simply a defensive barrier to keep the 'barbarians' out, there are other, less exciting explanations for its construction. Perhaps it was intended as a symbol of Roman might? Or a way of controlling immigration and trade, and procuring taxes from local native Britons? After all, the wall wasn’t just a wall: it had multiple gateways that allowed traders to cross the frontier, with troops acting as border officials. The area of operations extended far beyond the wall itself, with a long earthwork known as the Vallum running alongside the southern side of the wall and forming the boundary of the militarised zone.

Running for 73 miles from the shores of the North Sea to the Irish Sea, the wall’s dimensions differed throughout its length – in places, it was almost 20 feet high and 10 feet wide. Studded with fortified gateways as well as observation towers and full-scale forts which could accommodate vast numbers of troops, Hadrian’s Wall was painstakingly constructed by over 15,000 legionaries, who were Roman citizens, as well as the auxiliary troops, who were drawn from various parts of the Empire.

The diversity of the people garrisoned at the wall made for an unlikely melting pot of cultures at this remote, northern outpost of the Empire. There are inscriptions referencing soldiers recruited from North Africa, while one of the most remarkable archaeological finds recovered in the vicinity of the wall is a sculpture of the god Mithras. A deity based on Ancient Persian mythology, Mithras became the venerated figure in a new religious movement that spread through the highest levels of the Roman military, and clearly had its supporters among those stationed at Hadrian’s Wall.

It’s hard for today’s Britons to square the 'heyday' of Hadrian’s Wall with the subtle landmark it is today. Following the end of Roman occupation of Britain in the 5th Century, the troops of the Empire departed, and the forts were possibly used for a time by local tribespeople.

Eventually, though, the wall was abandoned and plundered over the centuries for its stones. Many structures, such as Lanercost Priory in Cumbria, were built using material pulled from Hadrian’s Wall. You can even see inscriptions by Roman legionaries in the walls of the priory – a striking reminder of the heritage of the stones and of the wall which still beguiles onlookers today.


Accommodation Near Hadrian's Wall

If you wish to stay close to Hadrian's Wall, Newcastle has several recommended options as does Carlisle in Cumbria.

In Carlisle choose from three-star The County Hotel, the Crown & Mitre Hotel and the four-star Crown Hotel Wetheral.

There are also options much closer to Hadrian's Wall itself including a number of hostels and guesthouses.

Castle Nick, Milecastle 39, near Steel Rigg, between Housesteads and The Sill Visitor Centre

Proche

Other places of interest close to Hadrian's Wall include Hexham Abbey. It dates originally from way back in 674 with additions through the following centuries. It is now the parish church of Hexham.

Also near Hexham is the Sill National Landscape Discovery Centre this recent fun museum gets it name from Whin Sill, the escarpment on which much of Hadrian's Wall was laid out. There are exhibits on the area's natural history including its rich animal and plant life. In addition, visitors can enjoy the views of the wall from the centre's grass roof, a Youth Hostel, YHA The Sill, a cafe and shop selling local crafts.

Hexham Abbey choir and altar


Voir la vidéo: Le mur dHadrien. Pourquoi couper une île en deux? Lorigine du plus grand édifice romain


Commentaires:

  1. Nemo

    Je joins. Je suis d'accord avec tout ce qui précède. Nous pouvons communiquer sur ce thème. Ici ou en MP.

  2. Kagajar

    Que dans ce cas dans ce cas, il est nécessaire de faire?

  3. Shauden

    Je suis désolé de ne pas pouvoir participer à la discussion maintenant. Très peu d'informations. Mais je serai heureux de suivre ce sujet.

  4. Dosar

    Je félicite, quels mots appropriés ..., l'excellente pensée

  5. Viet

    Désolé d'intervenir, mais j'ai besoin d'un peu plus d'informations.

  6. Arashura

    Félicitations, merveilleux message

  7. Abdul-Muhaimin

    Exactement tu as raison



Écrire un message